L'heure de vérité pour Gay

Athlétisme / News

L'heure de vérité pour Gay

L'heure de vérité pour Gay

Jeudi 21 juin 2012 - 11:47

Le sprinteur Tyson Gay joue gros lors des sélections américaines pour les JO à Eugene (Oregon), car à 30 ans, Londres risque fort d'être sa dernière occasion de remporter une première médaille olympique.

Les "Trials", qui débutaient jeudi par les épreuves de marteau et dureront jusqu'au 2 juillet, offrent un billet pour la Grande-Bretagne aux trois meilleurs par épreuve, à condition qu'ils remplissent les minima olympiques. Un système impitoyable et brutal mais qui est la marque de fabrique de l'olympisme "made in USA". Dans cette petite ville universitaire où l'athlétisme est une religion, Gay n'arrive pas dans l'inconnu, mais presque: une seule course dans les jambes depuis un an, un 100 m "B" remporté en 10.00 (vent de face) le 9 juin à New York. Rien à voir avec l'opposition relevée, le couperet de l'élimination et l'attention médiatique qu'il va devoir gérer dans l'Oregon. "Je vais aux 'Trials' avec un état d'esprit positif, confiait le pur-sang du Kentucky après sa course à New York, visiblement rassuré. Ma confiance est OK. J'ai pu évacuer l'angoisse de la première course, maintenant c'est derrière."

En 2008, une blessure aux ischios-jambiers contractée aux sélections américaines sur 200 m avait ruiné ses chances de podium à Pékin, où Usain Bolt avait explosé sur la scène mondiale. Avec ses derniers JO en vue, Gay a barré le 200 m de son programme pour mettre toutes les chances de son côté. Ses principaux adversaires sur la ligne droite seront Justin Gatlin, le meilleur performeur américain de la saison (9.87) et champion olympique 2004, et Walter Dix, vice-champion du monde du 100 m et du 200 m. Pour Gatlin, une qualification olympique aurait valeur de rédemption après avoir été suspendu quatre ans entre 2006 et 2010 à cause d'une deuxième infraction aux règlements antidopage.

Felix contre Richards-Ross sur 200 m


Deux grandes dames de l'athlétisme américaine joueront à Eugene leur rêve de doublé aux jeux Olympiques. Allyson Felix, triple championne du monde du 200 m, a fait de son premier titre olympique sur cette distance une véritable obsession. Mais après l'échec de son doublé 200-400 l'an dernier aux Mondiaux de Daegu, la Californienne a cette fois réorienté ses ambitions vers le 100 m, où elle détient la troisième meilleure performance de l'année (10.92) après avoir beaucoup travaillé sur son départ depuis le début de saison. Son duel sur 200 m avec Sanya Richards-Ross sera un des événements très attendus. Après une saison 2010 raccourcie par une blessure et un exercice 2011 peu probant, "SRR" a retrouvé le devant de la scène et domine les bilans mondiaux sur 200 et 400 m (22.09 et 49.39). Elle a donc décidé d'ajouter le 200 m au tour de piste, sa discipline fétiche, afin de se donner deux fois plus de chances d'accrocher sa première médaille d'or olympique individuelle.

Elle aura fort à faire à Eugene car les cinq meilleures performeuses de la saison sur le demi-tour de piste sont Américaines mais Carmelita Jeter, vice-championne du monde, pourrait renoncer pour se concentrer sur le 100 m. Un autre point chaud de ces sélections US se trouve au décathlon, qui propose trois prétendants au titre olympique: Ashton Eaton, champion du monde et recordman du monde de l'heptathlon en salle, Trey Hardee, le champion du monde en titre, et Brian Clay, le champion olympique en titre. Du très lourd.

Fil infos Sport

A la une

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine