Humiliée en 2009 après des tests sur son identité sexuelle, la Sud-Africaine Caster Semenya est la grande favorite des JO 2016(5-21 août) pour le 800m.

La Sud-Africaine Caster Semenya fait partie des favorites sur le 800m pour les Jeux Olympiques 2016 à Rio. Elle a facilement dominé ces rivales au meeting de Rome en juin sur le 800m avec le meilleur chrono de la saison à 1’5664. Si Semenya est assuré d’une médaille au 800m au JO 2016, elle peut être aussi redoutable au 1500m et 4x400m dont elle détient le titre en Afrique, si elle choisit de s’aligner. La championne repartirait alors avec plusieurs médailles.

Un moyen pour Semenya de faire oublier définitivement les championnats du monde 2009 de Berlin. La Sud-Africaine avait été humiliée par une enquête sur son identité sexuelle. Après avoir obtenue le titre de Championne du monde en dominant ces rivales, sa musculature et sa voix plus grave avaient fait s’interroger ces dernières sur son identité sexuelle. La Fédération Internationale d’Athlétisme avait suspendu la sportive une année, le temps de lui faire plusieurs tests. Avant de revenir sur les pistes en 2010 et d’enchaîner les titres dont une médaille d’argent aux JO 2012 en 800m, où elle fut nommée porte-drapeau de la délégation Sud-Africaine.

Pour éviter à nouveau ce genre de polémique, le Tribunal arbitral du sport a décidé de suspendre la règle empêchant les femmes atteintes d’hyper-androgénie,(Maladie qui provoque une hausse du niveau de testostérone) de participer aux compétitions.