La fin d'une longue attente

Athlétisme / JO 2012

La fin d'une longue attente
Photo TEAMSHOOT

La fin d'une longue attente

Samedi 11 août 2012 - 10:50

Renaud Lavillenie a mis fin à 16 ans d'attente en remportant le saut à la perche des jeux Olympiques de Londres, premier or en athlétisme pour la France aux Jeux depuis 1996. Marie-José Pérec (200/400 m) et Jean Galfione, autre perchiste, avaient touché l'or aux Jeux d'Atlanta.

Dotée d'une course d'élan extrêmement rapide, qui lui permet d'avoir une impulsion et une explosivité remarquables, Lavillenie tranche avec la plupart de ses adversaires. Chez les Lavillenie, on est perchiste de génération en génération. Il y avait le grand-père qui entraînait le père; Renaud donc; et désormais le petit frère, Valentin, déjà bien en jambes avec un record personnel à 5,72 m.

Renaud, lui, avait passé le niveau international fin 2008, en indoor, et l'excellence dès l'année suivante avec 6,01 m, le 21 juin 2009 à Leiria (Portugal). Depuis, le perchiste de poche (1,77 m, 69 kg) a alterné hauts et bas. A Doha en 2010, favori des Mondiaux en salle, il échoue dès les qualifications. A Berlin en 2009 puis à Daegu en 2011, aux Mondiaux en plein air, de nouveau favori, il sauve l'essentiel, avec chaque fois une médaille de bronze. Pourtant, il a connu plus de réussites que d'échecs, surtout dans les compétitions continentales. Double champion d'Europe en plein air (2010/2012), également en salle à Paris en mars 2011, il étrenne ses galons de gagnant en décrochant l'or aux Championnats du monde indoor en mars dernier à Istanbul. Vient aujourd'hui Londres, où il a gagné la médaille la plus importante de toute sa carrière.





Le sport en direct sur votre mobile


Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr


Fil infos Sport

A la une

Le buzz du jour

Insolites People

Sport Business

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine