Mercato terminé, l’UEFA va pouvoir commencer son enquête sur le PSG pour savoir si le club respecte les règles du fair-play financier. Aleksander Ceferin (photo) a annoncé les dessous de cette enquête sur le club de la capitale.

C’est une longue enquête que vient de débuter l’UEFA sur les comptes du PSG après l’achat de Neymar et le prêt avec option obligatoire de Kylian Mbappé. Deux mouvements pour un montant total de 400 millions d’euros.

Au regard des actes du PSG, l’UEFA a décidé de mettre en place une enquête pour vérifier si le club français respecte bien les règles du fair-play financier.

Le PSG déjà sanctionné par le passé

Aleksander Ceferin, le président de l’UEFA, souhaite calmer le jeu avec Javier Tebas le président de la Liga, mais prévient le PSG que l’enquête va vérifier l’ensemble des éléments des deux arrivées.

« Je ne peux pas commenter de cas spécifique avant que l’affaire ne soit terminée, mais croyez-moi, nous avons un personnel hautement qualifié qui ne peut pas être trompé par certaines manoeuvres« , a assuré Ceferin sur la chaîne allemande ARD. Avant de continuer, « il existe de nombreuses façons de générer de nouvelles sources de revenus. Mais cela ne devrait pas être lié aux propriétaires du club. Ce n’est pas si simple, il ne suffit pas d’arriver avec de l’argent frais et d’acheter qui vous voulez. Nous allons tout vérifier, c’est tout ce que je peux promettre ».

Déjà sanctionné par le passé par rapport au « FPF », le club de la capitale est sous le feu des projecteurs à l’UEFA : « Je suis avocat, je sais donc que lorsque vous avez été sanctionné avec une amende une première fois, alors vous devez prendre une autre sanction la deuxième fois. Soyons clairs : si vous ne prenez pas des sanctions sérieuses, alors rien ne changera« , a indiqué le patron de l’instance du football européen.

Les dirigeants du PSG vont devoir maintenant répondre aux questions des enquêteurs…