Rugby à 7 - Résultats

Galles champion du monde

Le pays de Galles a créé la surprise en remportant la Coupe du monde de rugby à VII pour la première fois de son histoire, grâce à sa victoire en finale sur l'Argentine (19-12) samedi à Dubai.

Les Gallois, seulement 11e au classement du circuit mondial dans lequel ils n'ont jamais atteint une finale, ont été intraitables samedi, battant successivement le grand favori, la Nouvelle-Zélande (3e), en quarts, les Samoa (8e) en demies et enfin l'Argentine (4e).

Le pays de Galles a marqué trois essais, contre deux aux Argentins, en faisant preuve d'un grand sens tactique et en montrant des qualités individuelles remarquables face à une pâle équipe d'Argentine.

Le premier essai de la rencontre a été inscrit par le Gallois Richie Pug, après un bon travail de l'infatigable Lee Williams, qui a sauvé son équipe à plusieurs reprises grâce à de magnifiques plaquages.

Les Argentins ont répliqué par Martin Rodriguez, avant que les Gallois ne marquent leur second essai par Tall Selley, au terme d'une course de 60 mètres. La transformation d'Aled Thomas donnait au pays de Galles un avantage de 5 points (12-7) à la mi-temps.

L'Argentine égalisait à 12-12 suite à une réalisation de Gonzalo Camacho au milieu de la spectaculaire deuxième mi-temps, mais ce sont finalement les Gallois qui ont eu le dernier mot avec un essai de Thomas à 2 minutes de la fin du match.




Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

Sport.fr TV


RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

[*BLOC3*] [*BLOC4*] [*BLOC5*]

Buzz sport

Les 4 chiffres du début de saison raté du PSG Ligue 1

Les 4 chiffres du début de saison raté du PSG

Tenu en échec par Montpellier au Parc des Princes samedi (0-0), le PSG a terminé l'année sur une note négative. Et laissé l'OM s'emparer du titre de champion d'automne à la faveur de son succès contre Lille (2-1), le lendemain. Si la situation comptable du PSG est loin d'être désespérée, le bilan de passage des champions en titre après 19 journées est clairement décevant. Voici quatre statistiques qui attestent du mauvais début de saison parisien.